HSBC Private Bank S.A, victime d’un vol de données, présente des excuses à ses clients

HSBC : Au début de ce mois, les autorités suisses ont transmis à la banque des fichiers de données montrant que certaines informations sur ses clients s’étaient trouvées compromises ...

Publié le

2HSBC : Vol grave de données en Suisse2

Au début de ce mois, les autorités suisses ont transmis àla banque des fichiers de données montrant que certaines informations sur ses clients s’étaient trouvées compromises. De fait, la banque a décidé de prendre contact avec ses clients pour présenter des explications et des excuses pour la menace que représente ce vol pour leur vie privée. La banque ne croit pas que les données dérobées aient permis, ou soient susceptibles de permettre àun tiers d’avoir accès aux comptes d’aucun de ses clients.

Il ne fait pas de doute àprésent que ce piratage, qui a été perpétré par un ancien employé du service informatique il y a environ 3 ans, concerne environ 15 000 clients existants qui détenaient des comptes auprès de la banque en Suisse avant octobre 2006. Les informations volées se limitent aux comptes de nos clients en Suisse, àl’exclusion des comptes de l’ex-HSBC Guyerzeller. Les données compromises ne concernent aucune des agences de la banque hors de Suisse, qui utilisent des systèmes de sécurité séparés, ni aucune des autres entités du Groupe HSBC.

Une copie d’une portion significative des données a été restituée àla banque le 3 mars 2010 par le Ministère public de la Confédération. Les autorités françaises avaient auparavant saisi les fichiers de l’ancien employé du service informatique, qui s’était enfui de Suisse alors qu’il était sous le coup d’une enquête, avant de les transmettre au Ministère public helvétique.

2HSBC : Renforcement des systèmes de sécurité2

La banque fait tout son possible pour veiller àce qu’un tel événement ne puisse pas se reproduire et elle a déjàapporté des améliorations significatives àson système de sécurité, dépensant plus de 100 millions de SFR pour renforcer les systèmes et améliorer la sécurité.

Enquête interne

[(La banque coopère avec les autorités helvétiques et poursuit sa propre enquête. De plus, une enquête criminelle a été ouverte par le Ministère public de la Confédération. Les autorités suisses nous ont confirmé qu’elles n’approuveraient pas l’utilisation des données dérobées en réponse aux demandes des autorités étrangères. Les autorités françaises, quant àelles, ont informé les autorités helvétiques que les données qu’elles détiennent ne seraient pas utilisées de manière inappropriée.)]

Source HSBC

banqueBanque MAGHSBC

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

HSBC

HSBC : Résultats 2009

HSBC communique des résultats 2009, les chiffres présentent une augmentation sensible de la performance économique ...