Taux directeurs américains : la FED pousse ses taux à 3.75% et 4%, les 5% attendus en 2023

La Fed augmente à nouveau ses taux directeurs de 75 points de base

La banque centrale américaine a relevé ses taux six fois depuis mars, et pourrait les porter au-delà de 5 % pour vaincre l’inflation. Elle reste inflexible face à ceux qui s’inquiètent du dollar fort ou des risques pour l’emploi. Engagée dans un combat contre l’inflation, la banque centrale des Etats-Unis a, comme attendu, augmenté ses taux directeurs de 0,75 point ce mercredi, les portant de 3,75 % à 4 %. Elle va également continuer à réduire la taille de son bilan, s’allégeant en bons du trésor, dettes et garanties hypothécaires. Le discours de faucon du président de la FED Jerome Powell a fait chuter Wall Street à la clôture : le Dow Jones a perdu 1,55%, l’indice NASDAQ 3,36% et l’indice élargi S&P 500, 2,51%.
Lutte contre l’inflation

Luttant pour freiner l’inflation, la Réserve fédérale a annoncé mercredi une quatrième hausse de taux consécutive “jumbo” de 0,75 point de pourcentage largement attendue. Alors que l’augmentation des taux d’intérêt peut ralentir l’inflation en rendant les emprunts plus chers, et donc moins attrayants, cette décision augmente encore le coût de la dette pour les Américains déjà aux prises avec la hausse des prix sur à peu près tout, y compris les produits de première nécessité comme la nourriture et le loyer. Le taux d’inflation d’une année sur l’autre est resté obstinément élevé, ne ralentissant que d’un sommet de 9,1 % en juin à 8,2 % en septembre, selon les données de l’Indice des prix à la consommation . C’est bien au-dessus du taux d’inflation préféré de la banque centrale de 2 %.
Vers les 5% en 2023

Les analystes de marché s’attendent à un saut de 0,50 à 0,75 point en décembre, et des taux qui pourraient atteindre voire dépasser 5 % au début de l’année prochaine.
Impacts directs pour les citoyens Américains

Avec l’augmentation des taux d’intérêt, les consommateurs peuvent s’attendre à une augmentation des coûts pour plusieurs types de dettes. Voici un aperçu de quatre types courants :
Cartes de crédit : le taux annuel effectif global (TAEG) sur les cartes de crédit devrait grimper à une moyenne de 19 % contre 18,16 % fin septembre, selon Greg McBride, analyste financier en chef de Bankrate. Pour un solde de carte de crédit de 5 000 $ avec un TAP de 19 %, vous paieriez 1 197 $ supplémentaires en frais d’intérêts par rapport à un TAP de 16 %, qui était le taux d’intérêt moyen au début de 2022. Financement automobile : Attendez-vous à une augmentation des frais d’intérêt pour les nouveaux prêts automobiles ou les prêts automobiles avec un financement à taux variable. Le taux d’intérêt moyen sur un prêt automobile neuf de 60 mois augmentera probablement légèrement à 6 % par rapport à son taux actuel de 5,63 %, dit McBride. Par rapport à janvier 2022, cela représente environ 34 $ de plus par mois en paiements de financement automobile pour une nouvelle voiture de 35 000 $, dit-il. Prêts hypothécaires : Les taux d’intérêt des prêts hypothécaires ont tendance à augmenter avec les hausses de taux, mais ils sont plus directement influencés par le marché obligataire. Le taux des prêts hypothécaires à taux fixe de 30 ans pourrait grimper d’un peu plus de 7 % à 7,25 % si l’inflation reste élevée ou augmente, dit McBride. Autres prêts à taux variable : Les taux d’intérêt sur les prêts à taux variable, comme les prêts sur valeur domiciliaire et les marges de crédit sur valeur domiciliaire (HELOC), sont susceptibles d’augmenter avec la hausse des taux, dit McBride. Actuellement, les taux d’intérêt moyens sur ces prêts sont plus proches de 7,3 % , mais ils pourraient grimper jusqu’à 8 % en moyenne.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.