Société Générale : les pertes exceptionnelles divisent par 3 les bénéfices nets

Malgré une excellente année 2022, Société Générale voit son bénéfice net chuter de 63% en 2022 vs 2021.

Publié le

Plus de 3,5 milliards d’euros de pertes en Russie

Sans surprise, Société Générale réalise une excellente année 2022, en affichant un niveau de revenus record en hausse de +9,3% par rapport à 2021 portés par des plus hauts historiques pour les activités de Financement et Conseil, les Activités de marché et ALD, une forte croissance en Banque Privée et Banque de détail à l’International, et une performance solide de la Banque de détail en France. Le résultat net part du Groupe sous-jacent record à 5,6 Milliards d’euros. La prise en compte de l’impact de la cession au T2-22 de Rosbank et de ses filiales d’assurance en Russie fait ressortir au final un bénéfice net de seulement 2,018 milliards d’euros.
Coût du risque très faible

C’est sans doute le meilleur signe affiché par Société Générale. La banque affiche un coût du risque à seulement 28 points de base, alors que BNP Paribas a publié un coût du risque de 31 points de base. Coût du risque à 28 points de base, avec un niveau faible de défaut à 17 points de base et la poursuite d’une politique prudente de provisionnement conduisant à un stock de provision sur encours sains de 3,8 Mds d’euros à fin 2022
Dividendes aux actionnaires

Distribution d’environ 1,8 Md d’euros, équivalente à 2,25 euros par action, soit :
un dividende en numéraire de 1,70 euro par action proposé à l’Assemblée générale un programme de rachat d’actions, d’environ 440 MEUR, équivalent à environ 0,55 euro par action

(c) Société Générale

Avancés stratégiques Étapes décisives franchies dans la fusion des réseaux de banque de détail en France ayant permis de réaliser, conformément au calendrier, la fusion juridique des réseaux Société Générale et Crédit du Nord au 1er janvier 2023 et de procéder au lancement de la nouvelle banque de détail en France Accélération du développement de Boursorama, avec une croissance annuelle record du nombre de nouveaux clients de 1,4 million permettant d’atteindre 4,7 millions de clients à fin 2022 Projets bien engagés de création de leaders mondiaux dans la mobilité durable et les métiers actions, à travers l’acquisition de LeasePlan par ALD et la création de la joint-venture Bernstein Adaptation rapide et réussie à un environnement complexe et incertain, avec en particulier la cession de Rosbank avec un impact limité en capital Intensification des actions et des engagements en matière d’ESG, via notamment l’intégration des enjeux ESG dans toutes les activités du Groupe et un renforcement des ambitions de décarbonation

Poursuite du déploiement des initiatives de transformation digitale et d’amélioration de l’efficacité opérationnelle

Fréderic Oudéa, Directeur Général du Groupe, a commenté : « 2022 marque une étape décisive pour le Groupe qui a su délivrer des performances sous-jacentes record tout en s’adaptant rapidement et efficacement à un environnement incertain et complexe. Au cours de l’année, le Groupe a réalisé des avancées stratégiques majeures, créatrices de valeur. Nous avons lancé la nouvelle banque de détail SG issue de la fusion de nos réseaux en France et poursuivi le fort développement de Boursorama. Le projet de rachat de LeasePlan par ALD dans la mobilité, ou celui de création de Bernstein sur le métier action permettront de créer des leaders mondiaux. Nous avons aussi défini la nouvelle ambition RSE du Groupe visant notamment à accompagner nos clients dans une transition écologique responsable. Fort de la dynamique commerciale de ses métiers et de la solidité de son bilan, le Groupe est confiant dans sa capacité à recueillir les fruits des projets et développements en cours, et confirme ses objectifs financiers pour 2025, en s’engageant avec détermination dans une année 2023 de transition à plusieurs égards. »

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également