Orange Bank est en vente, Boursorama repreneur idéal, de nouveau positionné sur le dossier ?

Orange Bank est de nouveau en vente

D’après les informations exclusives du quotidien Les Echos, Orange Bank est de nouveau en vente. Le groupe de télécoms a mandaté la banque d’affaires Lazard pour lancer un nouveau scenario de cession ou d’alliance afin d’assurer l’avenir de sa filiale déficitaire. Un arbitrage qui intervient seulement un an et demi après l’échec de l’ouverture du capital.
Couper court au foyer de pertes

Le projet de vente de la banque en ligne Orange Bank, aux 2,6 millions de clients, dans laquelle Orange a perdu 880 millions d’euros en cinq ans . La banque d’affaires Lazard est à la manœuvre pour conduire le processus, de sources concordantes. Interrogées, aucune des parties n’a voulu faire de commentaire. Après le coup d’arrêt porté à la tentative d’ouverture du capital de l’été 2021, et le rachat contraint des 21,7 % de son partenaire Groupama, l’essai cette fois devra être concluant. « Les attentes au niveau du contrôle, de prix, les enjeux informatiques et la situation de gouvernance à la tête d’Orange n’avaient pas permis d’aller au bout », souligne une source, en référence notamment au départ du patron Stéphane Richard, à l’origine du projet.

Fermeture ING, transfert des comptes ING vers Boursorama : une vraie galère ? Et pour obtenir les 320 euros de primes promises ?Transfert des comptes ING vers Boursorama : une vraie galère ? (c) FranceTransactions.comING ferme ses comptes clients en France et a proposé de les transférer chez Boursorama, sauf que, selon les cas, tout n’est pas aussi simple que dans la documentation... Loin de là.

« Aujourd’hui, la configuration est complètement différente pour Orange Bank, ajoute cette source. La banque a accéléré son développement et fortement progressé dans sa migration informatique ». Et la banque d’affaires Lazard n’a pas non plus été choisie au hasard : elle a conduit le processus de vente de la banque de particuliers de HSBC au fonds Cerberus via sa filiale My Money Group.
Boursorama de nouveau sur les rangs

Selon eux, le candidat est déjà tout désigné, Boursorama, qui cherche à consolider sa base de clientèle. « En réalité, les schémas sont bien plus ouverts, de la participation minoritaire à la cession en passant par le partenariat technique, voire commercial ou de distribution, au travers de joint-venture », affirme une source. Une option en revanche n’a pas les faveurs d’Orange, selon des connaisseurs du dossier, celui d’une vente sous le format d’ING en France : la cession du bilan et des clients mais sans les effectifs, qui ont fait l’objet d’une restructuration interne au sein de la banque néerlandaise. Or ce schéma avait justement séduit Boursorama . « Orange ne veut pas de sujet social s’il devait y en avoir un », indique une source. Ce qui peut aussi refroidir la foule de candidats qui avaient manifesté un intérêt pour ING, du Crédit Mutuel au Crédit Agricole.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.