Klarna : pertes financières abyssales en 2022

Rien ne va plus pour la fintech. Klarna, la fintech la mieux valorisée en Europe a perdu près d’un milliard d’euro en 2022.

Publié le

Klarna : 940 millions d’euros de pertes en 2022

Après avoir été un temps la start-up la mieux valorisée d’Europe, le spécialiste du paiement différé a vu sa valorisation fondre ces deux dernières années. Celle-ci est passée de 46 milliards de dollars en 2021 à 6,7 milliards en juin 2022, soit une chute de 85 %. Comme les autres entreprises du secteur, elle a profité de l’essor des achats en ligne lors de la pandémie de Covid-19, avant d’être frappée de plein fouet par la déroute des valeurs de la tech.
Réduction des coûts

« Nous avons fait des progrès significatifs sur notre nouvelle stratégie, avec un volume brut de marchandise en hausse de 22 % d’une année à l’autre. Nous sommes sur une voie solide vers la rentabilité », a déclaré son directeur général Sebastian Siemiatkowski dans un communiqué. L’entreprise a vu son volume brut annuel de transactions passer de 689,1 milliards de couronnes suédoises à 837,3 milliards. Dans un contexte de hausse des prix, davantage de consommateurs se sont tournés vers le paiement fractionné. Klarna a également réussi à réduire ses coûts au dernier trimestre 2022. La fintech a annoncé en mai dernier la suppression de 10 % de ses effectifs, soit 700 personnes. Par ailleurs, la société a alors promis qu’elle allait « resserrer son approche sur les défauts de crédit ».

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également