Crédit Agricole et LCL annulent les franchises pour les commerçants, artisans et particuliers

Crédit Agricole met en œuvre des mesures d’urgence pour soutenir tous ses clients touchés par les dégradations lors des violences urbaines.

Publié le

Violences urbaines : les assureurs suppriment les franchises

Crédit Agricole s’engage naturellement dans le soutien à tous ses clients particuliers, artisans, commerçants, ayant subi des dégradations liées aux violences urbaines. Le Groupe met en place des mesures immédiates pour aider les clients à faire face et les accompagner afin de favoriser la reprise de leur activité :
L’annulation exceptionnelle de la franchise dommages aux biens pour les commerces assurés auprès de Pacifica, filiale du groupe Crédit Agricole ; de même, pour les clients particuliers et professionnels dont les véhicules ont été incendiés ou vandalisés, la franchise ne sera pas appliquée, en cas de garantie incendie/vandalisme souscrite auprès de Pacifica. L’accélération du processus de déclaration de sinistre et d’indemnisation : la déclaration de sinistre est prolongée jusqu’à 30 jours, le processus d’indemnisation est accéléré en coordination avec les cabinets d’expertise afin d’organiser les visites d’expertise le plus rapidement possible, le versement d’acomptes est facilité pour faire face aux situations les plus difficiles. La possibilité de report d’échéances de crédits, concernant les biens dégradés, partiellement ou totalement détruits, en prenant en compte la situation individuelle de chaque client ;

Dans le cadre de la relation globale avec leurs clients, les conseillers du Crédit Agricole et de LCL mettent en place un accompagnement personnalisé pour permettre à chaque client d’être informé, dans les meilleurs délais, des démarches à effectuer concernant leurs assurances et crédits et pour trouver au cas par cas les solutions les plus adaptées.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également