Une fois retraité, Hollande pourra prétendre à (seulement) 15.114 euros par mois

François Hollande pourra prétendre, une fois à la retraite, à environ 15.000 euros net par mois, somme correspondant à l’addition de toutes les pensions auxquelles il a droit, selon des chiffres fournis jeudi par l’Élysée.

Publié le  à 0 h 0

2Une fois retraité, Hollande pourra prétendre à15.000 euros par mois (Elysée)2

"Au total, en supposant que François Hollande demande le momentvenu la liquidation de toutes les pensions auxquelles il a droit", c’est "une dotation mensuelle de 15.114 euros net qu’il recevra", écrit la directrice de cabinet de M. Hollande, Sylvie Hubac, dans un droit de réponse adressé àl’hebdomadaire Marianne.

L’hebdomadaire avait affirmé la semaine dernière que le chef de l’Etat toucherait près de 36.000 euros de retraite et indemnités par mois après son départ de l’Elysée.

Pour arriver àcette somme, Marianne additionnait les pensions et revenus auxquels aurait droit, àterme, M. Hollande en calculant comme suit:6.000 euros de retraite pour ses anciens mandats locaux, 6.800 euros comme ex-parlementaire, 6.000 euros comme ancien président de la République, 5.000 euros en tant qu’ancien haut fonctionnaire àla Cour des comptes et 12.000 euros d’indemnités comme membre àvie du Conseil constitutionnel.

Dans sa réponse écrite, l’Elysée précise que M. Hollande devrait toucher :

 3.473 euros net mensuels au titre de sa retraite de conseiller référendaire de la Cour des comptes.

 de l’ordre de 235 euros mensuels net comme ancien élu local.

 6.208 eurosnet par mois comme parlementaire

 5.184 euros net par mois lorsqu’il n’exercera plus les fonctions de président de la République.

 de l’ordre de 545 euros pour ses activités d’enseignement et une somme de 168 euros net annuels pour celles d’avocat.

D’où au total 15.114 euros net par mois, récapitule l’Elysée. Par ailleurs, réaffirme la présidence, François Hollande ne siégera pas au Conseil constitutionnel comme c’est de droit pour tout ancien chef de l’État et ne percevra donc pas les 12.000 euros d’indemnités afférentes.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Revolut : les tarifs ont explosé
Actualités

Revolut : les tarifs ont explosé

Les tarifs de la néobanque Revolut ont explosé le 16 novembre dernier. Des hausses à 2 chiffres, pour 3 des 5 offres proposées.