AXA : 3,8 milliards d’euros de bénéfices au premier semestre 2023

Les résultats d’AXA ne déçoivent pas, avec pas moins de 3,8 milliards d’euros de bénéfices au premier semestre 2023.

Publié le

AXA, des résultats en ligne

Le chiffre d’affaires a légèrement augmenté entre janvier et juin, de 2% sur un an, à 55,7 milliards d’euros, aidé par une hausse des tarifs en assurance dommages. Le bénéfice net est stable à 3,8 milliards d’euros. « Durant les six premiers mois de l’année, Axa a réalisé une très bonne performance qui témoigne de la bonne mise en œuvre de la stratégie et de la pertinence du modèle d’entreprise », a déclaré lors d’une conférence téléphonique le directeur général adjoint Frédéric de Courtois.

Coût des émeutes urbaines : 125 millions d’euros

La facture AXA pour les émeutes urbaines s’élevait à 125 millions d’euros. Les dégradations liées aux violences urbaines en France qui ont suivi la mort d’un adolescent tué le 27 juin par un policier ont coûté à l’assureur 125 millions d’euros, pris en compte dans les résultats du premier semestre. Elles représentent pour lui quelque 1.500 dossiers, dont 90% de sinistres auprès d’entreprises et de professionnels.

Hausse des tarifs de 4.4%

L’augmentation de tarifs cette année a été de l’ordre de 4,4% pour les clients entreprises et de 6,3% pour les particuliers, notamment en automobile. La charge liée aux catastrophes naturelles a elle été moindre que prévu, notamment en Europe. L’activité vie, épargne, retraite et santé a reculé de se son côté de 3% à 24,5 milliards d’euros, notamment en France. En épargne, les ventes ont diminué tant sur le fonds euros « en ligne avec la stratégie » du groupe que pour les unités de compte « en raison des conditions de marchés difficiles », précise le communiqué.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également