Taux des crédits immobiliers : forte hausse attendue, de l’ordre de +33% avant le mois de juin !

Marché des crédits immobiliers, les renégociations chutent...

Alors qu’en 2016, près de la moitié (jusqu’à 45%) des crédits immobiliers octroyés étaient des renégociations, leur part ne dépasse plus que les 15% maintenant, selon plusieurs courtiers. La part belle est faite aux nouveaux crédits, sachant que la hausse de taux arrive à grand pas.

Taux moyens à 2% sur 20 ans avant juin

Ainsi le courtier CAFPI n’hésite plus à évoquer une hausse de taux d’un ordre de grandeur d’un tiers d’ici le mois de juin, pour une échéance sur 20 ans. La hausse des taux se fait déjà sentir mais reste relativement limitée. Elle devrait maintenant s’accélérer.

Une hausse de taux trop forte trop rapidement risque de gripper le marché de l’immobilier

Les prédicateurs de crise en tous genres reprennent de la vigueur. Ces prix irrationnels dans le neuf, dopés au Pinel, des conditions de crédit revue en forte hausse, une contraction des prix serait-elle donc inéluctable, plongeant le marché dans un nouveau test à la baisse ? N’oublions jamais que le marché de l’immobilier est auto-prophétique. Certains voient déjà le risque des élections présidentielles comme le cygne noir sur l’immobilier. Personne n’en sait rien. Nous verrons bien...