Nouveau PEL août 2016 : 2 fois plus attractif que celui de 2015 !

2Quand le taux d’épargne du PEL baisse, ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle !2

Le taux du crédit octroyé via un PEL est celui de la phase d’épargne augmenté de 120 points de base. Ainsi, lorsque le taux de rémunération de l’épargne sur le PEL baisse de 0.50%, ce qui sera le cas au 1er août prochain, le taux du [a[crédit immobilier]a] accessible sera diminué d’autant.

Or, à ce jour, le PEL ne sert à rien pour les porteurs de projet immobilier : les taux proposés par les banques sont bien inférieurs à celui obtenu via le PEL actuel (2.70%). Mais avec nouvelle baisse, le taux proposé sera bien plus attractif : 2.20%. Sans compter que ce taux portera sur un crédit à souscrire dans au moins 4 années... Les taux auront sans doute augmenté d’ici là.

2Sortir des anciens PEL au taux d’emprunt de 4.20% !2

Les PEL ouverts avant février 2015 sont complètement inutilisables pour le financement d’un projet immobilier. Proposant des taux de crédit totalement en dehors du marché, le seul avantage de ces PEL reste dans la phase d’épargne. C’est d’ailleurs bien ainsi que les épargnants l’utilisent, comme placement épargne à bon compte et non comme produit d’épargne logement.

Dès le 1er aout le taux de rémunération du PEL passant de 1.50% à 1%, le taux d’intérêt des prêts auquel il donne droit, aura passé donc, en seulement 2 ans, de 4.20% à 2.20%. Un taux bien plus prometteur pour les années à venir. Personne ne pensant que les taux pourront perdurer à leur niveaux historiquement bas actuels de façon durable. Plus dur sera la reprise de la hausse de taux... C’est pourquoi ce [a[nouveau PEL]a] a taux réduit n’est pas une mauvaise nouvelle.