Nouveau billet de 50 € à partir de demain, ne soyez pas surpris !

Ne pas être surpris par le nouveau billet de 50 € !

C’est un enjeu majeur pour l’ensemble des pays concernés, et notamment la France où sa part s’accroît : 40% des billets émis par la Banque de France en 2016 sont des billets de 50€.

La nouvelle série de billet Europe monte en puissance : toutes les coupures sont progressivement remplacées au rythme de 12 à 18 mois environ (le billet de 5 € a été mis en circulation en 2013, celui de 10 € en 2014, celui de 20 € en 2015) pour bénéficier des progrès technologiques réalisés dans l’impression depuis l’introduction de l’euro. Les billets sont rendus encore plus sûrs grâce au perfectionnement des signes de sécurité intégrés qui garantissent une meilleure protection contre la contrefaçon.

Pour les banques françaises, la mise à disposition d’un nouveau billet est une opération logistique lourde. Elle demande notamment l’adaptation de près de 60 000 distributeurs de billets sur le territoire, mais aussi celle des automates de dépôts ainsi que toutes les machines qui contrôlent la qualité des billets après leur remise par les commerçants ou les particuliers.

Afin d’assurer la meilleure information aux particuliers et commerçants, la Fédération bancaire française (FBF) publie, dans le cadre de son programme d’éducation financière " les clés de la banque ", un mini-guide spécifiquement dédié au thème " Bien utiliser l’agent liquide ".