Fonds euros Sécurité Pierre Euros : restrictions renforcées à partir du 1er juin

2Limiter par touts les moyens les versements sur les fonds euros2

Les assureurs sont en mauvaise passe, et les épargnants aussi ! Avec la chute des rendements, tout nouveau versement sur les [a[fonds euros]a] entraîne le rendement global du fonds vers le bas. Les assureurs tentent donc de limiter les nouveaux versements à tout prix, notamment en sur-vendant les unités de compte. Ces dernières sont par ailleurs bien plus rémunératrices pour les assureurs, comme quoi, quand on peut faire d’une pierre, deux coups.

2Sécurité Pierre Euro : les restrictions de versements deviennent ubuesques2

Dès le 1er juin, une nouvelle condition restrictive vient se greffer : pas plus de 35% de versement sur le [a[fonds en euros]a] tant convoité. Cela devient presque ubuesque.

Les conditions précédentes restent de mise. Cela devient compliqué. Accessible par nouveau versement uniquement avec une allocation avec 50% minimum en Unités de Compte, le fonds en euros Sécurité Pierre Euro ne pourra plus représenter que 35% de la souscription. Ainsi, toute nouvelle souscription devra respecter un minimum de 50% en Unités de compte et un maximum de 35% en fonds en euro Sécurité Pierre Euro. Les 15% restant pouvant être placés sur un autre fonds euros du contrat, moins rémunérateur.

Le fonds en euros [a[Sécurité Pierre Euros]a] n’est accessible que via le contrat [a[Sérénipierre]a] de Primonial.