Fonds euros : capital 100% garanti, mais pertes financières possibles !

2Comment un placement garanti à 100% peut-il engendrer des pertes financières ?2

Il suffit que les frais sur versement et/ou de gestion soient supérieurs au rendement servi, l’épargnant se retrouve, au terme du placement, avec moins d’argent qu’au début.

Cas le plus trivial, mais également le plus fréquent, rencontré également sur les fonds à formule à capital garanti, il s’agit de celui de l’impact des frais sur versement, ou de souscription. Si le fonds investi ne sert pas un rendement supérieur aux frais d’achat, l’épargnant est perdant au final. Et pourtant, il aura investi sur un placement à capital 100% garanti. Garanti 100%, mais net des frais sur versements !

C’est bien le capital placé net de frais qui est garanti, mais en aucun cas le rendement.

Sur un fonds euros, la situation peut être moins dramatique, puisque les frais sur versements ne sont payés que lors du versement, la première année. Les années suivantes, un rendement positif peut être enfin perçu. Enfin du moins, pour le moment.

La politique ubuesque de la BCE de pratiquer des taux négatifs n’en finit plus de créer des perturbations sur les marchés financiers. Les rendements des fonds en euros les plus moribonds s’écroulent... Mal adaptés, trop énormes, ces fonds sont condamnés à verser des rendements pathétiques pour les 10 prochaines années, même si les conditions de marché se retournent rapidement.

- Chute des rendements des fonds euros, seuil des frais de gestion en ligne de mire !

Les autorités de contrôle invectivent les assureurs à faire chuter les rendements servis. Les assureurs eux-mêmes préviennent les épargnants d’une forte baisse des rendements dès 2016. Un horizon bien sombre pour les fonds en euros les plus moribonds du marché, le plus souscrits, ceux des contrats commercialisés par les banques. Mais ce n’est pas tout, le pire arrive.

En effet, les rendements publiés par les assureurs sont nets des frais de gestion. La garantie sur le capital placé s’entend brut des frais de gestion. Les assureurs s’activent à modifier leurs documentation afin de ne pas être pris à défaut. Ainsi, sans compter les frais sur versements, que se passerait-il si le rendement d’un fonds en euros devenait inférieur aux frais de gestion ? Le rendement du fonds en euros serait négatif, tout simplement. Et pourtant, le capital serait toujours bien garanti à 100%. Une belle machine à perdre.

Alors quand vous ajoutez le fait que vous ne pourrez peut-être plus retirer (le terme exact est rachat pour un contrat d’assurance-vie) vos fonds, avec l’application de la loi sapin 2, vous serez dans l’obligation de constater vos pertes s’accumuler sur votre placement garanti !

Un scénario, il est vrai, bien noir que beaucoup balaie d’un revers de main en arguant que cela n’arrivera jamais. Il faut juste leur rappeler qu’en matière de finances, tout peut arriver. Qui pouvait penser que les taux d’intérêts seraient négatifs en zone euro ? Personne ne peut savoir ce qu’il va se passer et seuls les plus méfiants se glissent entre les mailles du filet. A bon entendeur.