ESG / ISR : la Banque de France, première banque centrale à demander aux entreprises de publier leurs données environnementales

La Banque de France rejoint le CDP

Le CDP est une organisation à but non lucratif qui gère le système de publication de données environnementales à destination des entreprises, des villes, des États et des régions le plus important au monde. La Banque de France est la première banque centrale dans le monde à rejoindre le CDP, organisation à but non lucratif, en tant que signataire du secteur des marchés de capitaux.
Publication de données environnementales

La Banque de France rejoint les plus de 680 signataires actuels du secteur des marchés de capitaux, dont le montant d’actifs cumulés est supérieur à 130.000 milliards de dollars, qui demandent la publication de données environnementales par le biais du CDP (notamment la Banque européenne d’investissement, Deutsche Bank, AXA, Banco Santander, Crédit Agricole, Blackrock, HSBC et Vanguard). En 2022, 10 400 entreprises cotées en bourse pour une valeur de marché cumulée de 106 000 milliards de dollars1 ont été invitées à répondre aux questionnaires du CDP sur le changement climatique et/ou les forêts et/ou la gestion durable de l’eau. Les lettres ayant été envoyées aux conseils d’administration des entreprises concernées en mars, la Banque de France sera donc signataire de la prochaine campagne du CDP, en 2023.
Accès à la base de données environnementales des entreprises

Première banque centrale dans le monde à rejoindre le CDP, la Banque de France aura accès à la base de données environnementales des entreprises la plus importante au monde, et elle l’utilisera pour orienter ses activités d’investisseur ESG qui doit aligner ses propres portefeuilles de fonds et de fonds de pension sur l’Accord de Paris : les portefeuilles sont alignés sur une trajectoire de 2 °C et des travaux sont en cours pour atteindre une trajectoire de 1,5 °C. Cela fait partie de l’engagement de la Banque de France à se rapprocher de la neutralité carbone d’ici 2030. En 2021, environ 3200 entreprises, dont 1250 européennes représentant environ 75 % de la capitalisation boursière européenne, ont déclaré leurs données environnementales auprès des signataires du secteur des marchés de capitaux par le biais du système de publication du CDP.

Selon Alexandre Gautier, Secrétaire général adjoint en charge de l’investissement socialement responsable : "La Banque de France, et plus généralement les banques centrales, n’ont jamais été aussi engagées dans la lutte contre le changement climatique, car le changement climatique fait intégralement partie de nos missions. Nous agissons conformément à notre mandat et il n’y a rien de mieux que de montrer l’exemple. Nous soutenons l’action du CDP en faveur d’une plus grande transparence s’agissant de la publication de données environnementales, essentielle à la mise en œuvre d’une meilleure allocation du « capital vert ». Les données du CDP nous aideront à poursuivre notre ambitieuse stratégie d’investissement responsable vers la neutralité carbone. De plus, ces données nourriront également nos travaux d’intégration des considérations relatives au changement climatique dans le système de notation des créances privées de la Banque de France."

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.