D-Day pour la hausse de taux aux USA

Un changement de taux qui rentrera dans l’Histoire, le premier depuis 10 ans. Le relèvement des taux est déjà acté. Reste à connaître l’ampleur du mouvement.

- La fin de la planche à billets

Le précédent cycle de durcissement monétaire entamé en 2004 avait duré 24 mois, celui de 1999 11 mois et celui de 1994 12 mois. Contrairement à 2004, l’inflation et le niveau du PIB réel sont beaucoup plus bas de nos jours. Seul point commun, le prix du baril de pétrole est sous la barre des 40 dollars.

Parmi les conséquences prévisibles de l’action de la Réserve Fédérale, il faut s’attendre certainement à une hausse des bons du Trésor américain à cinq ans ce soir.

La politique de taux 0% est source de bulles financières. En changeant de politique monétaire, la FED reconnaît que l’économie américaine est suffisamment forte pour absorber une hausse de taux d’intérêt.

- La hausse de taux déjà intégrée par les places boursières

Si la hausse de taux de la FED est déjà intégrée par les places financières, le rythme de hausses suivantes n’est pas encore pris en compte. Ce sera donc essentiellement sur ce point que les investisseurs vont se focaliser ce soir, sur le discours de Janet Yellen.

- Une probable remontée du Dollar face aux autres devises

Il est probable que la volatilité sur le marché des devises soit à son paroxysme ce soir. Mais à moyen terme le Dollar devrait grimper face à l’Euro. En effet, l’on imagine assez mal que Mario Draghi laisse le Dollar remonter face à l’Euro au-delà des 1.15$, alors que justement la BCE recherche une source d’inflation. La banque centrale européenne a déjà averti à plusieurs reprises qu’elle possède des outils pouvant être utiliser pour maintenir un euro sous la barre des 1.10$.

- hausse des taux dans les autres pays ?

L’effet de ricochet de la hausse des taux en Europe n’est pas certain. Les banques centrales anglaise et japonaise attendent déjà de constater les effets de la hausse de taux américaine avant de se prononcer. La hausse de taux sur les marchés financiers en Europe pourrait avoir lieu, mais personne ne peut le prédire, car ce relèvement des taux US est historique.