Crédit Agricole Floriane : un contrat d’assurance-vie à fuir ?

2Floriane, le contrat souscrit par 450.000 épargnants !2

C’est assez incroyable, mais c’est ainsi. Ce sont les contrats d’assurance-vie les moins performants les plus souscrits ! Ce succès n’est dû qu’à la puissance de feu d’un réseau commercial. Avec ses 10 millions de clients, le Crédit Agricole n’a pas eu trop de peine à faire souscrire à pas moins de 450.000 épargnants le contrat Floriane. Un contrat de bonne facture à son lancement, mais aujourd’hui bien dépassé...

2Des avantages pour l’époque, présents partout ailleurs aujourd’hui2

Si le contrat Floriane présentait au début des années 2000 des avantages que les autres contrats du marché ne proposaient pas forcément, les évolutions de l’offre en ligne l’ont totalement ringardisé. Les options de gestion de type sécurisation des plus-values, prévoyance et autres garanties décès équipent la majorité des contrats post 2010. De même, côté immobilier, alors que nombre de contrats proposent plus d’une dizaine de SCPI, Floriane n’en propose qu’une seule. C’est mieux que rien, mais tout de même, 450.000 épargnants mériteraient que le contrat bouge un peu plus que cela...

Mais au-delà de ces caractéristiques, le pire est ailleurs. Floriane est un contrat cher et surtout bien peu rentable.

2Des frais sur versement parmi les plus élevés du marché2

Les frais sont l’ennemi numéro 1 des placements. Vous aurez beau avoir des ristournes, des offres avantages et autres artifices marketing, il n’en reste pas moins qu’un contrat d’assurance-vie affichant des frais sur versement de 4% reste un contrat à éviter, c’est prohibitif. Un contrat obsolète, sur lequel il ne faut plus verser. Le mieux est encore d’effectuer des rachats partiels chaque année pour placer son capital sur un contrat sans frais, dont le fonds en euros n’est pas condamné à un mort certaine dans les 3 ou 4 prochaines années. L’enjeu est bien là, non seulement ce contrat est cher, mais il est moribond, son rendement est pathétique.

Quand vous payez 4% de frais sur versement et que le fonds euros ne verse que 1.80% de rendement, vous subissez une perte de capital de 2.20% la première année de placement. Bien vu pour un placement sans risque...

Côté frais de gestion, pas mieux. Avec 0.85% sur le fonds euros, Floriane est dans le haut de la fourchette du marché. Sur les unités de compte, cela devient du drame, avec pas moins de 0.96% !

2Un fonds en euros au rendement pathétique2

Cette assurance vie souffre malheureusement de frais élevés. Les options d’arbitrage précitées sont facturées à hauteur de 0,50 % du montant transféré. Les frais sur versements démarrent à 4 % (il faudra impérativement les négocier). Que dire des frais de gestion du fonds en euros à 1 %, un taux dégressif selon l’encours ! Avec un tel niveau, le rendement de base a logiquement calé à 1,80 %, atteignant toutefois jusqu’à 2,30 % pour les plus gros contrats. Autant d’éléments insuffisants pour un contrat patrimonial.

Depuis 2013, rien ne va plus pour le fonds en euros du contrat. Sous la moyenne des rendements du marché, la performance du fonds euros Floriane n’incite pas tout à poursuivre en laissant son capital placé sur ce support.

2En matière de placements financiers, ce qui coûte cher, c’est l’inaction de l’épargnant !2

Pour ses finances personnelles, rien de pire que d’être fainéant ! Ne pas faire les démarches pour quitter une banque trop chère, ne pas arbitrer son contrat d’assurance-vie moribond contre un contrat récent et performant, ne pas faire bouger son épargne liquide au gré des opportunités de placement, tout est là. Ceux qui gagnent le plus sont ceux qui agissent et naviguent au gré des évolutions de marché. Les autres subissent et engrangent uniquement des manques à gagner.