Changement de banque : préparez-vous à effectuer vos demandes dès le 6 février !

La Fédération des Banques Françaises le confirme, les banques sont prêtes pour le 6 février prochain : permettre à tous leurs clients de changer de banque en une seule demande !

Mis en place le 6 février 2017, le nouveau service d’aide à la mobilité bancaire est un service gratuit. Il permet un échange automatisé et sécurisé entre les banques des informations nécessaires au changement de domiciliation bancaire des prélèvements et virements récurrents :

  • depuis votre compte d’origine dans votre ancienne banque,

qu’on appelle aussi banque de départ,

  • vers le compte dans votre nouvelle banque, qu’on appelle aussi

banque d’arrivée.

Changer de banque en une seule opération, un rêve ?

Le client n’a plus qu’une seule opération à faire. Il lui suffit de signer un mandat de mobilité à sa nouvelle banque et de lui fournir les coordonnées bancaires du compte dans sa banque d’origine. La nouvelle banque réalise alors en son nom toutes les opérations nécessaires pour informer du changement de domiciliation bancaire tous ses émetteurs de prélèvements et virements récurrents. Un délai maximum de 12 jours ouvrés est fixé pour effectuer l’ensemble de ces démarches (fiche de présentation synthétique du dispositif bancaire pour les particuliers). Ce nouveau dispositif reste gratuit pour le client.

Les banques sont prêtes pour lancer ce nouveau service de mobilité bancaire...

Elles ont mis en place tous les process, en investissant fortement dans leurs systèmes d’information et la création d’une infrastructure interbancaire dédiée, ainsi que pour la formation des équipes en relation avec les clients. La mise en place de ce service sécurisé et simple pour le client, permet d’informer rapidement tous les émetteurs d’opérations récurrentes, afin qu’ils prennent en compte les changements de domiciliation bancaire de leurs clients, salariés, membres, ...

La mobilité bancaire pour les particuliers

Pour assurer la qualité et l’efficacité du dispositif, la loi a prévu des obligations spécifiques pour tous les émetteurs de prélèvements et de virements récurrents (ex : virements de salaire, de remboursements de sécurité sociale, prélèvements pour les paiements d’énergie, de télécommunications, d’impôts...etc.). Dans un délai maximum de 10 jours ouvrés à compter de la réception des nouvelles coordonnées bancaires, transmises par leurs banques, les émetteurs doivent les intégrer dans leur outil de gestion et informer leurs clients, salariés, membres...etc. de la bonne prise en compte du changement de domiciliation bancaire et de la date d’effectivité.

Pour les clients, la réussite d’une mobilité bancaire simple et sécurisée repose donc sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs ; les banques mais aussi et surtout les émetteurs de prélèvements et virements, privés, publics ou associatifs.