Brexit : Le Royaume-Uni vote pour sa mise hors-jeu de l’Union Européenne

252%-48%, c’est la répartition des Pour et des Contre à 7 heures ce matin2

Le Oui pour la sortie de l’UE l’a donc emporté. Un surprise de taille. Les Britanniques déclarent donc leur jour d’indépendance comme étant le 23 juin 2016. Marre de ces réglementations européennes, mais surtout de cette immigration sans cesse auront donc eu raison du bon sens économique.

2L’Angleterre faisait-elle vraiment partie de l’UE avant ?2

C’est assez surprenant, mais bon nombre d’observateurs n’étaient effectivement pas convaincus que l’Angleterre fasse réellement partie de l’UE avant le référendum. PAs la même monnaie, des clauses dérogatoires à chaque négociation, le Royaume-Uni souhaitait déjà vivre loin de l’UE. Ils sont donc bien fait de partir, un jour ou l’autre, cela devait arriver.

Chute des places boursières, chute de la livre, les banques centrales se concertent

Evidemment, cette décision aura des effets baissiers durables sur les places boursières, attendues en baisse de plus de 7% à l’ouverture. Le marché obligataire devrait également être secoué.

Les banques centrales, FED y comprise, devraient intervenir sur le marché des changes pour tenter d’éviter une nouvelle crise financière.

2Un grand merci !2

Citoyen Européen convaincu, je remercie avec grande sincérité les Britanniques d’avoir été jusqu’au bout de leurs convictions. Un maintient dans l’UE avec une faible majorité aurait été bien pire comme situation. A terme, le Royaume-Uni serait sorti de l’UE. Le fait seul de se poser la question est marquer ses doutes. Mieux vaut donc le faire le plus tôt possible.

2Les marchés financiers reviendront sur Paris et Frankfurt2

Les Britanniques ont deux ans pour partir définitivement de l’UE. En attendant des plans de licenciement dans les banques et établissement financiers seront légions en Angleterre. Le principal de l’activité financière de la zone euro ayant actuellement lieu à Londres. Ce ne pourra plus être le cas après la sortie de l’UE. Les places financières en vue, notamment Franckfurt, devrait donc reprendre la main sur toute cette activité.