Boursorama, un nouveau siège, pour une nouvelle assise sur le marché de la banque en ligne ?

Afin de faire face à son fort développement, la banque en ligne de la Société Générale emménage dans un immeuble high-tech flambant neuf du côté de l’éco-quartier Île Seguin-Rives de Seine.

C’est dans ce cadre que s’inscrit l’immeuble YOU, nouveau siège social de Boursorama. Le bâtiment, imaginé par Studioninedots et les ATELIERS 115, incarne le renouveau du paysage boulonnais. Face au parc de Billancourt, sur le terrain des anciennes usines Renault, il concilie l’échelle du grand paysage et celle plus intime des quartiers existants.

Synthèse d’une réflexion menée sur les nouveaux usages des bureaux et l’évolution des besoins des utilisateurs, YOU est un immeuble de dernière génération. Ouvert sur l’extérieur, créatif, polyvalent, alliant confort, performance et haute qualité environnementale, YOU a été choisi par Boursorama pour sa qualité architecturale et l’excellence de ses équipements et de ses prestations.

2Envisager le meilleur, mais se préparer au pire également2

Avec plus de 900 000 clients aujourd’hui, Boursorama ouvre un nouveau compte chaque minute et a doublé le nombre de ses clients en trois ans. Pourvu que cela dure ! L’arrivée d’Orange Bank fait le tour dans les esprits des services marketing des banques en ligne. Comment parer les offres de la future banque mobile d’Orange ? Si Boursorama a des atouts à défendre, nul doute que 2017 sera une année cruciale. Car recruter de nouveaux clients est de plus en plus difficile...

- Des comptes courants ouverts à tout le monde...

Evidemment, Boursorama a surfé sur la forte demande de crédit immobilier. Raison de départ d’une banque à hauteur de 30%, pas moins de 5% des nouveaux clients Boursorama ouvrent un compte à vue pour l’obtention de leur crédit auprès de la banque en ligne.

- Sur la base d’absence de frais de tenue de compte...

Comme les autres banques en ligne, Boursorama bénéficie également de ce ras-le-bol des clients dont la tarification à étages multiples a été couronnée par la mise en place de frais de tenue de compte, totalement ubuesque.

- parfois même aux plus jeunes, sans aucun usage

Boursorama a aussi déjà appliqué les bonnes vieilles ficelles pour augmenter artificiellement son nombre d’ouvertures de comptes courant. En ouvrant systématiquement un compte courant à tout livret épargne souscrit au nom d’un enfant (CSL jeune), la banque en ligne escompte bien que ces jeunes en devenant majeur profitent ainsi de leur compte déjà ouvert. Sachant qu’une fois devenu majeur, ce sera à cet enfant de demander la clôture de ce compte, dont il n’est pas forcément informé de son existence.

- En renonçant même aux sans frais sur les opérations courantes...

Cela restera un aveu d’impuissance à recruter davantage. Renoncer à son modèle sans frais sur les opérations courantes, en acceptant dorénavant tous les clients, sans justification de revenus, Boursorama reconnaît implicitement que le marché français de la banque en ligne est un peu plus compliqué que prévu.

No_PUB