Banque en ligne : Les Français bouderaient encore les banques en ligne ?

2Banque en ligne : Les Français bouderaient les banques en ligne2

La dernière étude BVA pour la banque ING Direct indique que 85% des particuliers ne sont pas prêts àtransférer leur compte dans une [a[banque en ligne]a]. L’enquête menée auprès de 736 personnes (disposant d’une connexion internet) évoque en globalité le manque de relief de la relation bancaire qu’offrent les banques nouvelle génération :

- 89% des sondés indiquent que le besoin de proximité.

- 74% ont la crainte de ne pas avoir leur conseiller sous la main en cas de problème (73% estiment par ailleurs que les conseillers des banques en ligne sont injoignables).

- 68% ont la volonté d’entretenir une relation personnalisée.

Les résultats de cette enquête sont vraiment paradoxaux.

A l’heure de la dématérialisation de la banque, les particuliers prétendent avoir besoin de proximité !

2Banque en ligne, la mutation du modèle bancaire est bien présent2

Des éléments viennent cependant àcontre-courant de cette enquête. Premièrement le développement du Home banking. En effet l’étude Benchmark Group de février 2010 "Les internautes et le home-banking" communique une hausse de +17% des souscriptions produits en ligne et indique que +56% des sites bancaires opèrent une réfonte pour proposer ce style de vente.

Dans le cadre du retour de la relation bancaire d’antan, la modèle bancaire a bien évolué et le spectre de la rentabilité est plus que présent délaissant la qualité relationnelle. D’ailleurs une enquête en ligne sur le site d’avis sur les banques "je veux changer de banque", près de 37% des clients considèrent que leur banquier n’est pas àla hauteur ! Difficile donc de créer une relation personnalisée dans ces conditions.

Finalement, notre expérience en tant que client est suffisante. Qui n’a pas vécu la prise de rendez vous hasardeuse avec son banquier, qui n’a pas changé de conseiller au moins deux fois par an, qui n’a pas eu de problèmes d’horaires d’ouverture etc …

2Changer de Banque : Les banques en ligne proposent le client dispose !2

Le manque d’informations reste pour l’heure le seule avantage de la banque traditionnelle pour faire face àla concurrence online. Malgré le travail du législateur pour encadrer la relation bancaire, le changement de banque est considéré comme hasardeux dans l’esprit des clients. De plus, les particuliers semblent craintifs par rapport au banquier et son discours commercial acéré.

L’offre des banques en ligne est avantageuse, moins de frais, conseillers attitrés, horaires élargis, les banques en ligne proposent, les clients disposent !

Vraisemblablement, le changement de banque est en France un gros problème de fond, 42,8% des Français envisagent de changer de banque àla vue de frais exhorbitants, pourtant les banques traditionnelles facturent

des frais aberrants. Chaque année, seulement 4% des particuliers franchissent le pas !

[(Monabanq, Boursorama banque, ING Direct, Fortuneo s’installent progressivement. Les budgets marketing vont chauffés et faire basculer la tendance (ex : Offre Temps fort Monabanq). A ce jour, leurs résultats sont éloquents et les perspectives fleurissantes.)]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.