Retraites : L’allongement de la durée de cotisation concerne également tous les régimes spéciaux

2Retraites : les régimes spéciaux sont concernés2

Interrogée par des journalistes sur la miseàcontribution des salariés des régimes spéciaux (SNCF, EDF ...), qui ont des conditions de retraite meilleures que la moyenne, Mme Moreau a fait valoir que les avantages apparents de ces régimes vont devenir de plus en plus relatifs au fil du temps, s’ils veulent toucher une retraite àtauxplein.

"En augmentant cette durée (de cotisation, ndlr) progressivement et en instituant une décote, le fait de partir tôt pénaliserait les montants" des pensions de ces salariés, a-t-elle expliqué.

Evoquant la réforme des régimes spéciaux réalisée au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, Mme Moreau a ajouté que "la réalité des effets de la réforme de 2008, c’est que les âges qui sont indiqués sont de plus en plus théoriques".

L’âge de départ légal pour certains salariés des régimes spéciaux, àcompter seulement de 2024, reste plus précoce que la moyenne : 52 ans pour les agents de conduite de la SNCF ou 57 ans pour les catégories "actives" ou "insalubres" d’EDF par exemple.

Justifiant le fait que le rapport ne s’attarde pas sur la retraite de ces régimes spéciaux, Mme Moreau a estimé que, "si vous chargez trop un bateau, il coule". Selon elle, ces sujets ne sont pas "tabous", mais "il n’y a pas de raison de tout traiter en un rapport".

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.