Retraite : le pouvoir d’achat des retraités en danger

2Retraite : des pensions indexées sur la croissance ?2

Un rapport de la cour des comptes préconise de modifier àcourt terme, le système de révision annuelle des pensions [a[retraite]a]. selon la cour des compte, la réforme est loin d’être suffisante pour rétablir l’équilibre budgétaire du système de retraite français. Il faut donc trouver d’autres solutions.

Actuellement les prestations [a[retraites]a] sont indexées sur l’[a[inflation]a] afin de suivre l’évolution des prix et ainsi offrir un pouvoir d’achat constant aux retraités. Mais en période de crise et compte tenu du nombre croissant de retraités, ce système est extrêmement coà»teux pour l’État. C’est pour cela que la cour des compte envisage un nouveau mode d’indexation des pensions en se référant plutôt àl’évolution de la croissance du pays.

"La réforme de 2010 et son accélération décidée en 2011 ont fixé le cadre de l’évolution àmoyen terme des dépenses. Une maîtrise accrue des dépenses, si elle s’avérait nécessaire, pourrait, àcourt terme, porter sur les mécanismes d’indexation des pensions comme l’ont fait de nombreux pays européens", recommande la Cour des comptes.

Selon elle, une revalorisation inférieure d’un point permettrait une économie de 750 millions d’euros pour le régime général de retraite, en 2013.

2Retraite : préparer sa retraite pour préserver son pouvoir d’achat.2

Une information très inquiétante pour le pouvoir d’achat des retraités au vu du risque de récession grandissant.

S’il est normal que les retraités participent comme tout les Français àl’effort de rigueur, on est en droit de s’inquiéter pour les retraités modestes et leurs familles.

Pour préserver le pouvoir d’achat déjàprécaire des retraités les plus modestes, la cour des comptes préconise d’appliquer une indexation différenciée selon l’importance des pensions.

Les futurs retraités que nous serons tous un jour, doivent plus que jamais préparer leur retraite. De nombreux placements (assurance-vie, [a[Scpi]a], épargne salariale...) offrent des solutions pour obtenir des revenus complémentaires le moment venu et s’offrir une retraite plus confortable.

Les prestation sociales subissent déjàun mode d’indexation différent depuis le 1er janvier 2012 : elles ne sont augmentées que d’1 % chaque année quand bien même l’inflation est supérieure. Si les pensions retraites subissent un sort similaire, ont peut alors se demander, si les autres aides indéxées sur l’inflation tel que le RSA , l’AHA ou l ’ASS n’en seront pas victimes prochainement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.