Retraites : De nouvelles projections, plus réalistes, tenant compte de la crise, pour début 2013

2Retraites : le COR soumettra de nouvelles projections au gouvernement : 2

La réforme des retraites mise en oeuvre par Nicolas Sarkozy a été "éclairée par les travaux du COR", a rappelé M. Hadas-Lebel, interrogé sur BFM Business.

"Tout le travail d’évaluation des besoins du système de retraite àl’horizon 2020, et même 2050, nous l’avons fait", a-t-il dit.

François Hollande, nouveau président élu, a promis un décret avant juillet pour permettre un départ à60 ans àtaux plein pour les personnes ayant commencé àtravailler à18 ans et cotisé 41 annuités.

Il a aussi prévu une "négociation globale" qui s’engagera "dès l’été 2012 avec les partenaires sociaux afin de définir, dans un cadre financier durablement équilibré, l’âge légal de départ àla retraite, la prise en compte de la pénibilité, le montant des pensions et l’évolution des recettes indispensables àla pérennité de notre système de retraite".

"Nous allons probablement faire de nouvelles projections mais cela, nous allons en discuter avec le nouveau gouvernement quand il sera établi", a indiqué Raphaë l Hadas-Lebel. "Nous verrons bien ce que le gouvernement en fera", a-t-il poursuivi, précisant que le travail pourrait être "terminé pour fin 2012-début 2013".

Il a rappelé que le COR faisait de nouvelles projections "tous les cinq ans". "Les dernières dataient de 2006", mais "pour la réforme des retraites (loi de novembre 2010, ndlr), nous avions fait une mise àjour de nos projections", a-t-il précisé.

2Retraites : Les effets de la crise peu intégrés dans les dernières simulations2

Il a aussi reconnu que ces prévisions avaient été faites sur la base d’"une certaine hypothèse de chômage et de productivité" et que "ces scénarios sont moins bons que ce qu’on avait prévu".

"Donc il faudra en tirer un certain nombre de conséquences", a affirmé le président du COR.

Créé en2000, le COR est une instance indépendante composée de représentants des partenaires sociaux, des parlementaires et de l’Etat. Il a un rôle d’expertise et de consultation. Ses rapports en 2010 avaient notamment évalué les besoins de financement des retraites en amont de la réforme.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.