Préfon : les fonctionnaires sont mieux préparés à la retraite que les salariés du privé

2Préfon : Bonne connaissance et réalisme des fonctionnaires sur les sujets liés àla retraite2

Via un sondage TNS, [a[Préfon]a] a interrogé les fonctionnaires sur leur perception de la [a[retraite]a]. L’étude montre qu’ils ont une bonne connaissance et sont réalistes sur le sujet.

2 fonctionnaires sur 3 ont une idée plus ou moins précise des revenus qu’ils toucheront àla [a[retraite]a]. Le déroulement de carrière et la connaissance de la grille indiciaire facilitent la projection de salaire pour les années àvenir.
Plus les fonctionnaires approchent de l’âge de la retraite plus ils sont informés sur leur revenu de fin de carrière.

« La rémunération des fonctionnaires peut intégrer plus de 50% de primes et indemnités ; Or leur prise en compte dans le calcul de la retraite n’est que partielle : pour certains métiers, le taux de remplacement peut être inférieur à50%  », précise Christian Carrega.

2Préfon : une prise de conscience collective2

Ayant une bonne connaissance de leurs revenus liés au régime général au moment de la retraite, nombreux sont les fonctionnaires qui les trouvent insuffisants (74% des sondés). Un chiffre qui varie selon les services publics : 84% dans les hôpitaux, 74% dans l’Education Nationale et 66% seulement au sein des ministères.

Dans ce contexte, 80% des fonctionnaires ont conscience de la nécessité de mettre de l’argent de côté le plus tôt possible pour préparer leur retraite, tout comme l’intérêt de souscrire àune complémentaire retraite facultative (pour 91% d’entre eux).

Ils sont d’ailleurs près d’1 sur 2 àavoir commencé àpréparer leur retraite, en particulier les catégories A (55%) et les plus âgés (57% des 50-60ans). Une préparation bien supérieure àcelle de l’ensemble des Français, puisque seulement 33% déclarent s’y être préparés !

2Préfon : les fonctionnaires privilégient la rente viagère2

58% des fonctionnaires ayant commencé àpréparer leur retraite, ont choisi la complémentaire retraite facultative, devant l’[a[investissement]a] [a[immobilier]a] (57%), puis l’assurance-vie (53%).

« C’est pour moi l’enseignement majeur de cette étude qui montre que, contrairement àla majorité des Français qui lorsqu’on les interroge préfèrent l’assurance-vie, les fonctionnaires préfèrent, eux, les solutions de [a[rente viagère]a]  » ajoute Christian Carrega.

24% des fonctionnaires qui n’ont encore rien entrepris pour préparer leur retraite compte le faire d’ici 3 ans. Làencore, les complémentaires retraite restent la solution privilégiée (66%), suivies par l’[a[immobilier]a] (46%). En revanche, l’étude révèle un recul marqué de l’assurance-vie : 23% seulement des fonctionnaires qui comptent préparer leur retraite prochainement opteraient pour cette solution (contre 34% en 2010).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.