Assurance-vie / Afer : La médiation entre assurés et fondateurs ne donne rien !

2Assurance-vie : L’affaire dans l’Afer2

En 2000 débute un long feuilleton judiciaire chez la célèbre association d’assurance-vie [a[Afer]a] après les plaintes de nombreux adhérents.

En Décembre 2009, la chambre criminelle de la Cour de cassation condamne en appel les fondateurs de l’[a[Afer]a], Gérard Athias et André Le Saux, àdeux ans de prison avec sursis et 200 000 euros d’amende, pour abus de confiance au préjudice de l’association et de ses adhérents.

Fin juin 2009, le conseil d’administration de l’Afer annonce, lors une assemblée générale réunissant la direction et près de 500 adhérents, son engagement vers une médiation avec les ex fondateurs condamnés. Le but étant de parvenir àune réparation du préjudice financier subi par les adhérents lésés (364 000 personnes), et par l’association elle même.

Le préjudice des adhérents est estimé entre 190 et 230 millions d’euros !

2Afer : echec de la médiation2

La médiation avec les ex fondateur condamnés est un échec cuisant pour l’association Afer. Il n ’y aura aucune transactions entre les adhérents et les fondateurs. L’objectif poursuivi était de récupérer les 92 millions d’euros confisqués par l’Etat, afin de les redistribuer aux victimes.

Désormais, les adhérents sont libres d’agir pour leur propre compte. Ils ont jusqu’à2013 pour intenter une action individuelle en justice.

Onze ans après le début de l’affaire, la page est loin d’être tournée !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.