Cartes bancaires : un véritable pactole pour les banques (CLCV)

Avec 58.2 millions de carte interbancaires en circulation et environ 6 milliards de transactions par an, la France se situe en tête des pays européens pour le nombre de paiements effectués par carte.Or, l’utilisation de ces cartes est facturée àdifférents niveaux.

2Carte bancaires : des frais àdifférents niveaux2

Outre la cotisation annuelle versée par le consommateur, dont le montant a évolué àla hausse pour plus de la moitié des banques présentes dans le panel de l’enquête annuelle CLCV portant sur les tarifs applicables au 1er février 2010, diverses commissions sont appliquées par les établissement bancaires.

Ainsi, la banque du consommateur conserve, lors du transfert du paiement, une somme censée couvrir les risques de fraude, d’insolvabilité et le coà»t d’entretien des infrastructures : la commission interbancaire de paiement.

Par ailleurs, la banque du commerçant lui facture une commission variant de 0.4% à1.8% de la transaction, commission qui vient s’ajouter au coà»t de la location ou de l’achat du terminal de paiement électronique, plusieurs centaines d’euros par an (cotisations qui varient de 40 à320 euros par an) et qui est bien entendu répercutée sur les prix.

2Carte bancaires : un véritable pactole !2

Le montant de la commission interbancaire de paiement s’élève chaque année àplus de 3 milliards d’euros en France. La Commission européenne qui estime que le total des paiements effectués par carte bancaire s’élève à1 350 milliards d’euros par an, évalue à25 milliards d’euros par an le montant des commissions d’interchange. Un véritable pactole !

Pour la CLCV, ces commissions qui influencent le niveau des prix ne reflètent pas les coà»ts réels de fonctionnement supportés par les banques et sont disproportionnées par rapport aux risques pris par les établissements. L’association demande une réelle transparence des coà»ts et une facturation économiquement justifiée.

Source CLCV

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.