Baromètre Epargne : volonté d’épargne au beau fixe !

Dans un contexte de crise le rapport indique que les Français confirment leur goût pour l’épargne, une volonté forte pour 83% des sondés ...

2Baromètre Epargne : Reprise de l’instinct d’épargne2

Dans un contexte où le moral des consommateurs reste toujours bas, le Barométre évoque une reprise des comportements d’épargne après une forte baisse constatée en 2008 (51 % ont épargné au cours des 3 derniers mois contre 45 % en février 2009). En ce qui concerne les intentions d’épargne, celles ci s’orientent aussi àla hausse (55 % ont l’intention d’épargner au cours des 3 prochains mois contre 51 % il y a un an).

En termes de produits d’épargne, le Livret A est toujours privilégié : la moitié des épargnants (51 %) a choisi d’épargner sur leur [a[Livret ]a]A (au cours des 3 derniers mois), soit des Français (26 %). Le PEL et l’assurance vie sont également bien placés, ces 2 produits progressant sur l’épargne au cours des 3 derniers mois : respectivement 19 % et 17 % des Français.

2Baromètre Epargne : Un contexte boursier qui semble moins opportun…2

Le Baromètre constatait une reprise de l’opportunité d’investir en bourse en fin d’année 2009, le début de l’année 2010 prend un tout autre visage avec notamment le retour d’une certaine frilosité. Concrètement, l’appétit personnel par rapport àla bourse baisse également auprès des actionnaires : 29 % estiment que l’évolution de la Bourse sur les derniers mois a plutôt tendance àles inciter àacheter des actions (vs. 36 % en octobre 2009). Le niveau reste faible auprès du grand public (10 % des Français).

Les actions restent perçues comme le placement le plus risqué (risquées pour 88 %, très risquées pour 46 %), suivi des obligations (risquées pour 73 %) et des SICAV/FCP (70 %).

Par ailleurs, les Français ne sont pas convaincus que les investissements en Bourse soient un bon moyen de se constituer un patrimoine (66% ne sont pas d’accord avec cette affirmation : 31% plutôt pas d’accord, 35% pas du tout d’accord), ni avec le fait qu’ils soient un bon moyen pour préparer la retraite (77%, 46% pas du tout d’accord).

2Baromètre Epargne : Investissements2

Au niveau des investissements, l’étude fait état d’un attentisme marqué par un fléchissement sur tous les types d’investissement, notamment pour l’automobile et l’immobilier, par rapport au deuxième semestre 2009. En termes d’intention, de "passage àl’acte" (intentions à12 mois), c’est le statu quo, avec des niveaux qui restent au plus bas.

[(Étude réalisée par le département Finance de TNS Sofres pour La Banque Postale, du 12 au 27 mars 2010, auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 à80 ans, selon la méthode des quotas (2004 personnes interrogées).)]

FS avec CP Baromètre Epargne Banque Postale, Les Echos, TNS Sofres

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.