Les Français et l’argent liquide, un rapport charnel confirmé !

L’étude indique que le rapport des Français àl’argent liquide est une histoire d’amour au quotidien. Si la possession d’argent liquide sur soi est une pratique courante au sein de la population française, l’étude démontre des disparités en fonction de l’âge, du sexe et bien sà»r des revenus des personnes interrogées ...

2L’argent liquide est pratique !2

Les Français gardent de l’argent sur eux pour des raisons d’usage : pour une forte majorité cela offre l’opportunité de régler des dépenses courantes (80%). Pour un tiers des personnes interrogées, conserver de l’argent liquide sur soi rend également libre d’effectuer un achat impromptu (36%).

La possession d’argent liquide sur soi et les montants disponibles sont corrélés au niveau de vie, au sexe et àl’âge des personnes : les hommes, les personnes âgées et les personnes disposant des plus hauts revenus apparaissent plus àmême d’avoir systématiquement de l’argent liquide sur eux dans des proportions plus importantes que le reste de la population.

Le rapport "charnel" àl’argent est confirmé par plus d’un Français sur trois qui conservent de l’argent liquide àdomicile. Parmi eux, un quart (24%) avoue cacher de l’argent àson domicile.

2La majorité des Français retire de l’argent liquide en agence bancaire2

Plus d’un Français sur deux (51%) préfèrent retirer de l’argent dans une agence bancaire plutôt que dans la rue (dont 34% sur un distributeur automatique interne et 17% au guichet). Cette tendance est accentuée chez les plus de 65 ans (66%), les habitants d’une commune urbaine de province ou d’une commune rurale ainsi que chez les hauts revenus.

Près de la moitié des français souhaiterait pouvoir retirer de l’argent dans les galeries marchandes, plus d’un tiers dans les magasins ou les gares, voire même les stations services pour 16% des hommes ou les cinémas pour 20% des moins de 35 ans.

2Pour quelles dépenses les Français privilégient-t-ils l’usage de l’argent liquide ?2

Ce sont les dépenses courantes (épicerie, presse, tabac, boulangerie…) qui font l’objet de dépenses en espèces pour une majorité écrasante de français (80%).

Jusqu’àquel montant maximum choisit-on les espèces ? L’étude fait ressortir un "seuil psychologique" de 15 € àpartir duquel les Français commencent majoritairement àchoisir un moyen de paiement alternatif. Il est important de souligner que, d’après une autre enquête, 56% des transactions réalisées en France ont une valeur inférieure à15 € …

2L’usage de l’argent liquide àtoujours de l’avenir2

54% des Français estiment qu’ils payeront autant ou plus en espèces dans quelques années. En revanche, l’idée lancée en janvier dernier par une commission interparlementaire de créer un billet de 1 €, est massivement rejetée par 78% des français.

L’institut de sondage note enfin que les artisans commerçants privilégient bien plus fortement que la moyenne l’usage de l’argent liquide.

[(Etude réalisée auprès d’un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.)]

FS avec Sondage IFOP/ Wincor Nixdorf

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.