Assurance-Vie : prendre des risques, c’est bien, mais pas trop !

2Les places boursières au plus haut...2

Investir sur des unités de compte, maintenant, alors que les indices boursiers sont au plus haut, est-ce vraiment une bonne idée ? Les épargnants n’auraient pas pris le train en marche trop tardivement ?

2Les versements sur les unités de compte supérieurs àceux sur les fonds euros, une première !2

Pour la première fois, les épargnants placent plus d’argent sur les placements risqués. Sur les cinq premiers mois de l’année, en effet, les placements en "Unité de compte", indexés sur la bourses, ont atteint 5,8 milliards d’euros contre 4,9 milliards d’euros pour les fonds euros.

Les épargnants prennent plus de risques pour aller chercher du rendement. Sur 2014, la moyenne des rendements était de 2,5% sur les fonds euros et de près de 6% pour les unités de compte. Sur un placement de 15.000 euros, l’écart entre les deux représente pas moins de 525€. Mais attention, ces 525 € d’écart ont été obtenus en prenant des risques et rien ne dit que la même situation pourra se reproduire. Les performances passées ne présagent en rien des performances àvenir. Les rendements des unités de compte ne sont en aucun cas acquis d’avance, bien au contraire. Il s’agit de placement àrisques de perte de capital. Tout l’enjeu est donc de savoir quel dosage d’unités de compte utiliser sur ses contrats.

2Optez pour la bonne répartition de vos avoirs en unités de compte, selon la durée de votre placement2

Combien dois-je placer en unités de compte ? La question revient trop souvent. La réponse est pourtant assez facile àfournir. L’idée est toujours de sortir sans pertes. L’assurance-vie doit rester un placement épargne et non de l’investissement àrisques.

Option de gestion STOP-LOSS (limitation des pertes), une nécessité absolue !

Investir sur des unités de compte, sans avoir opté pour un stop-loss, c’est prendre des risques importants. Avec une option stop-loss configurée, par exemple, à15%, l’épargnant est certain de ne jamais perdre plus de 15% de capital sur ses unités de compte. Ainsi, il peut sécuriser l’ensemble de son capital, en optant pour la bonne répartition entre fonds euros et unités de compte. Cf liste des contrats proposant l’option stop-loss

Voici un simulateur vous permettant de déterminer la proportion d’unités de compte àrespecter pour votre contrat, en fonction de votre horizon de placement et du niveau potentiel des pertes que vous acceptez. A noter qu’il convient évidemment d’opter pour un contrat d’assurance-vie proposant l’option de gestion stop-loss (ou limitation des pertes) vous permettant d’être certain d’atteindre votre objectif, sans suivre les variations erratiques des indices boursiers.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.