Délit d’initiés : la BCE a donné des informations confidentielles aux fonds spéculatifs

Par l’intermédiaire d’un de ses membres du directoire, Benoît CÅ“uré, la BCE a commis une erreur en divulguant une information confidentielle sur la future action de la BCE sur les taux d’intérêts. Les personnes présentes, des fonds spéculatifs et des banquiers d’affaires, ont pu prendre position sur les marchés avant la parution de l’information officielle, plus d’une dizaine d’heures plus tard (le lendemain matin). En matières de finances des marchés, cela s’appelle tout simplement un délit d’initiés.

2Une information confidentielle dévoilée2

Tout est arrivé ce lundi 18 mai dernier au soir, àLondres. Benoît Cœuré, membre du directoire de la BCE, intervient dans un colloque organisé par plusieurs think tanks et financé par Brewan Howard, un fonds spéculatif. Ne soyez pas surpris, il paraît que cela est courant...

Benoît CÅ“uré explique alors que la banque centrale va accélérer ses rachats d’actions avant l’été, sauf que cette information n’est pas encore officielle. Ce premier pensait que le communiqué de presse avait été publié, mais il ne l’a été que le lendemain matin. Un délit d’initiés donc pour ces fonds spéculatifs, possédant une information leur permettant de réaliser de nombreux profits. Ils possédaient une information que les autres n’avaient pas.

2Quand les membres de la BCE côtoient le gratin de la finance spéculative...2

Ce type de rencontres « confidentielles  » entre banquiers centraux et acteurs de marché est courant, selon les propos rapportés par le quotidien économique La Tribune. De fait, la BCE dépend des marchés pour la transmission de sa politique monétaire. L’institution de Francfort ne peut en effet influencer l’économie réelle directement.

Elle passe par les banques en partie, via ses opérations de refinancement, mais surtout par les marchés. C’est aussi la raison pour laquelle cette institution de la zone euro utilise l’anglais comme seule langue officielle.

D’un point de vue plus rationnel, l’action de la BCE est donc vaine, seule ses influences dans les salons privés permettraient de faire passer les messages, pour donner les grandes directions àsuivre. Le monde de la finance a donc effectivement visiblement changé. Qui a parlé de nouvelle crise financière àvenir ? Ah pardon, j’ai cru entendre...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.