Assurance-Vie : la persistance des taux bas, source d’inquiétudes pour les assureurs

2Taux bas et changements réglementaires, principales inquiétudes des assureurs2

C’est en Asie que se trouvent les acteurs les plus optimistes concernant l’activité du secteur pour la période 2015/2017, précise le cabinetde conseil Towers Watson.

Les tracas ne sont pas les mêmes en fonction des régions du monde. Si 85% des assureurs nord-américains sont préoccupés par la faiblesse des taux, ce sont les évolutions réglementaires qui inquiètent le plus leurs homologues européens et asiatiques(80%), avant l’entrée en vigueur en 2016 des normes Solvabilité II.

"A accorder trop d’importance àla réglementation, on court (...) le risque de négliger certains aspects qui revêtent àterme plus d’importance", a souligné Guillaume Beneteau, responsable du département assurance-vie de Towers Watson France, cité dans un communiqué.

Et d’évoquer notamment les questions relatives au "big data" ("mégadonnées" en français), c’est-à-dire l’analyse de données àtrès grande échelle pour améliorer la connaissance des clients.

Ces données, sur lesquelles misent les assureurs afin par exemple d’affiner leurs tarifs en fonction des clients, ne sont pourtant vues comme une opportunité que par 17% des compagnies asiatiques, contre 41% pour les groupes nord-américains.

Concernant les perspectives du secteur, ce sont les groupes asiatiques qui sont les plus optimistes car ils sont 52% àanticiper une croissance, alors que les nord-américains (69%) et les européens (59%) misent davantage sur une stagnation.

Ce sondage a été mené auprès de 365 cadres dirigeants du secteur de l’assurance du 27 octobre au 14 novembre.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.