Objectif programmé : le 1er fonds eurocroissance proposé sur le marché

2Le 1er fonds EuroCroissance proposé aux épargnants2

Chose promise, chose due. Les assureurs l’avaient annoncé, la sortie des premières offres avant la fin de l’année 2014, ils ont tenu parole. Du moins, pour le moment, c’est Prédica qui ouvre le bal : premier fonds eurocroissance est lancé : Objectif Programmé.

2Un fonds eurocroissance, au capital garanti seulement àl’échéance2

Ne nous y trompons pas. Les fonds eurocroissance n’auront rien de terrifiques ! Il faudra attendre de voir ce qu’ils donnent au fil des années. La promesse est que leur rendement doivent être supérieurs àceux des fonds en euros, mais pas tellement plus, de 1 à2% tout au mieux. Pas de quoi s’emballer. Néanmoins, ce nouveau type de fonds en euros mérite attention.

2Objectif programmé : un engagement sur la durée et sur le niveau de garantie2

Avec ce premier fonds eurocroissance, les épargnants seront quelque peu déboussolés. Le fonds eurocroissance permet de choisir une échéance, toujours supérieure à8 années, ainsi qu’un un niveau de garantie du capital.

Le capital peut être, comme le défini le fonds eurocroissance par nature, garanti à100% au bout des 8 premières années de placement. Mais avec ce fonds Objectif Programmé, l’épargnant a le choix tout aussi bien sur le niveau de garantie de 80% à100%, par palier de 5%, que sur l’échéance du fonds, de 8 à40 ans, par palier de une année. Un choix qui risque de laisser l’épargnant perplexe. L’idée étant quand même d’opter pour une garantie de 100% au bout de 8 ans.

Les épargnants attendront sans doute de voir ce que la concurrence propose avant d’investir sur ce nouveau type de support, car comme toujours, la richesse est dans la différence.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.