Axa avertit les épargnants : la chute des rendements des fonds euros va s’accélérer

Quand un assureur indique que les rendements des fonds euros vont fortement baisser, on devine que son intention est de nous vendre davantage d’unités de compte, bien plus rémunératrices pour lui. Sans attribuer cette intention à Jacques de Peretti, nouveau patron d’Axa depuis le 1 er juillet, le fait de proposer comme alternative aux fonds euros une exposition aux unités de compte est juste du non sens financier. Et il le reconnaît. Ainsi, pour les épargnants ne souhaitant pas s’exposer aux risques de marchés, les fonds euros restent le meilleur placement.

« on ne peut plus fournir des taux élevés sur l’épargne sécurisée. Le fonds en euros reste le bon choix pour une personne ayant une forte aversion au risque. Mais cela ne peut pas correspondre à un projet de long terme ou à la préparation de la retraite » indique ainsi Jacques de Peretti. Le nouveau dirigeant s’attend par « un effet mécanique » à ce que, sur le marché, la rémunération moyenne des fonds en euros diminue encore en 2016. « Plus il y a d’affaires nouvelles, et plus le rendement des fonds en euros est dilué », insiste-t-il.

- prise de risques, unités de compte, chez AXA les épargnants misent à 39% sur les placements risqués

La stratégie des assureurs est donc d’orienter davantage les clients vers des unités de compte. Axa fait fort sans ce domaine, visiblement ses commerciaux se montrent convaincants, car 39% de sa collecte brute s’effectue sur des fonds à risques. Cela met aussi en relief la faiblesse de ses fonds euros, les épargnants n’ayant que peu d’intérêt de les choisir.