Assurance-Vie La Banque Postale, fonds euros 2016 : taux net de 0.97% sur Vivaccio, une misère !

Contrat Vivaccio : moins de 1% net pour les épargnants

Le contrat d’assurance-vie le plus souscrit par les épargnants à La Banque Postale est sans doute un des plus mauvais du marché. Avec un taux brut des prélèvements sociaux de 1.15%, difficile de reconnaître à l’assurance-vie un quelconque avantage. Une fois les frais sur versements déduits (3% !), c’est même un placement perdant à court terme.

Depuis deux années le fonds euros équipant le contrat d’assurance-vie Vivaccio décroche et ne suit plus la moyenne des rendements du marché. Un signal clair pour les épargnants, il faut trouver mieux ailleurs !

Mais quel intérêt de détenir un contrat d’assurance-vie auprès de sa banque ? AUCUN !

Beaucoup de clients des banques traditionnelles pensent encore à tort que détenir un contrat d’assurance-vie auprès de sa banque est plus sûr. C’est totalement faux ! Les banques ne sont pas des assureurs. Les banques ne sont que des intermédiaires financiers, empochant des commissions lors de la souscription des contrats. Ces fameux frais sur versements, toujours plus élevés auprès des banques. La garantie bancaire de 100.000€ ne s’applique pas sur les contrats d’assurance-vie, de toutes façons. Un fonds de garantie existe pour les contrats d’assurance-vie, il permet de garantir, en théorie seulement, 70.000€ de capital par assureur et par assuré. En l’occurence à la Banque Postale, l’assureur est le plus souvent CNP Assurances.

Rendements des autres contrats d’assurance-vie de la Banque Postale

Le contrat monosupport Poste Avenir n’en a plus, d’avenir. En servant un taux brut de fiscalité de 1%, il convient également aux épargnants d’aller voir ailleurs.

BPE Vie 2.10% Cachemire Patrimoine 1.95% GMO 1.15% Myrialis vie 1.80% Poste Avenir 1% Toscane Vie 1.75%