Allianz Active4Life : nouveau contrat assorti d’une assurance stop loss annuelle

Ce nouveau contrat d’assurance-vie s’adresse aux épargnants non averses aux risques de pertes de capital.

2Allianz Active4Life : miser sur les unités de compte, pour un risque limité2

Investir sur les unités de compte, c’est un chemin possible à suivre pour tenter d’obtenir un rendement supérieur à ceux des fonds euros, promis à une baisse inéluctable (moyenne des rendements sous les 2% attendue pour 2016). Le souci avec les unités de compte, ce sont les mouvements erratiques des places financières, la volatilité étant telle que des pertes peuvent s’afficher rapidement sur les contrats des épargnants.

- limiter les risques à 10% ou 15% de son capital, annuellement

C’est pourquoi Allianz propose une assurance perte maximale sur les unités de compte de son nouveau contrat Active4Life. La particularité est que cette assurance fonctionne annuellement. Alors que les options de gestion stop loss proposés par tous les contrats d’assurance-vie modernes s’activent en fonction des valeurs liquidatives, tout au long de l’année, en provoquant les arbitrages nécessaires, cette assurance protection de capital proposée par Allianz, permet de faire le point chaque année.

Cette option, Allianz Protect Invest permet :

- à chaque date d’anniversaire, le capital est protégé par un seuil de perte maximal de 10% ou 15 %, selon le support choisi.

- en cas de décès, le capital transmis aux bénéficiaires sera au moins égal à 90% ou 85 % du capital atteint à la date d’anniversaire précédente.

Pour profiter du dynamisme des marchés financiers, le capital est investi sur un support exprimé en unités de compte avec deux approches : équilibrée et dynamique. Le capital constitué à la date anniversaire du contrat est comparé à celui de l’année précédente et Allianz s’engage à rajouter des unités de compte dans le contrat si la baisse devait être supérieure à 10% (profil équilibré) ou 15% (profil dynamique).

- Rachat partiels impossibles en cours d’année

Reconductible à chaque échéance, cette protection de l’épargne empêche donc les rachats partiels au cours de l’année, seul le rachat total étant possible.

« L’investissement en unités de compte présente un intérêt renforcé dans le contexte actuel de taux bas, mais les aléas boursiers ne sont pas rares et peuvent causer des préjudices financiers importants. Comme nous nous assurons tous contre des risques touchant à notre logement, notre voiture et notre santé, pourquoi ne pas offrir la possibilité de dynamiser son épargne tout en la protégeant des chocs boursiers, de façon simple et souple ? » explique Alain Burtin, Directeur des marchés et du développement produits d’Allianz France.

«  Pour la première fois, le client a la faculté de protéger son investissement et peut décider chaque année s’il souhaite le faire » ajoute Sylvain Coriat, Directeur des Assurances de Personnes d’Allianz France.

2Allianz Active4life, en détails2

Concrètement le contrat Allianz Active4life s’adresse aux épargnants ne souhaitant pas gérer leur contrat par eux-mêmes. Les autres auront toute latitude d’opter pour un contrat d’assurance-vie équipé d’options de gestion stop-loss, aux frais moindres.

Si le ticket d’entrée de 30.000€ semble bien élevé, le fait qu’Allianz Active4Life soit collectif (l’assuré devient adhérent de l’association ANCRE) ne devrait pas être un point positif non plus pour les épargnants attentifs aux derniers changements sur les contrats de la concurrence.

Par ailleurs, les unités de compte proposées sont totalement gérés par Allianz Global Investors, ce qui empêche toute diversité de gestionnaire.

- Des frais prohibitifs

Aujourd’hui fixés à 1% annuel,le coût de la protection baissera si les taux remontent et, dans tous les cas, n’excédera pas 2%, auquel s’ajoutent les 0,99% de frais de gestion et 4,5% de frais d’entrée. Des frais toujours en large décalage par rapport au marché.